DéveloppementHistoire

Parmi les principaux sites touristiques de Bourem, nous pouvons citer :
– Le Fort: une véritable forteresse qui fut construite en argile et en pierre en 1921. Cette bastille est aujourd’hui menacée de ruine
à cause de l’ensablement et sans doute des aléas climatiques. Le fort se situe entre les quartiers Plateau et Diambourou, et à
quelques mètres de la Radio Communautaire de Bourem (RCB).


– La grotte d’Assagaria : A deux (02) km de la ville se trouve une grotte en forme
de mosquée. Cette grotte contient un rocher qui résonne comme un tam-tam et
un orifice qui représente un canari. La légende raconte que le prophète Mohamed
(sws) serait passé par là ; c’est pourquoi les gens en situation difficile y laissent
des sacrifices pour implorer le bonheur. Auparavant, les jeunes y déposaient 25F ou 50F,
histoire de faire des sacrifices.


– “Halis Nadji” : c’est la tombe d’un saint qui se trouve dans le cimetière d’Adjé à 4
Km de Bourem (vers Bourem Djindo ). Ces fidèles implorent son aide en faisant
des sacrifices en espèce ou en nature pour demander de la pluie.


– “Koucham sina wanga” : ce massif est un ensemble de roches superposées dont
le pourtour est un miracle, d’où son nom. Koucham est une longue corde qui sert
à la réalisation des pirogues. Sina wanga est la négation d’entourer (en songhoy). Donc le
périmètre de ce massif laisse à deviner. Situé sur la berge du fleuve Niger
(35km), ce massif est le gîte de multiples espèces fauniques dont les
Hippopotames, les caïmans, les reptiles et les oiseaux, etc. Par ailleurs, des produits artisanaux de qualité et authentiques y sont fabriqués.

Les collines “sourgo” et “gabibo” à lire ici