DéveloppementHistoire

Sourgo et Gabibo, c’est l’histoire de deux frères dont un nomade et l’autre sédentaire qui se livrèrent à un combat fratricide. Leur mère les supplia en vain de cesser le combat, ils désobéirent et Dieu les transforma en rochers. Ces rochers de forme humaine sont encore visibles dans la zone de Taoussa, à une trentaine de kilomètres de Bourem, au nord du Mali.  

“C’est l’histoire de deux hommes qui se sont querellés pour des intérêts personnels sans savoir qu’ils étaient des frères de sang. Cette légende de Sourgo et Gabibo est une histoire pleine de leçons qui incite les hommes à bannir la guerre et à faire triompher la paix, base de tout développement’, rappelle le chercheur-historien Moulaye Aly Traoré.

https://maliactu.net/mali-nuit-de-la-cohesion-nationale-lassociation-bourem-gomno-fete-le-retour-de-la-paix/

Ce site historique est plus accessible pendant la décrue. Quant à sa valorisation et sa protection, rien n’est encore envisagé par les autorités compétentes locales. Alors que son apport en matière économique et culturel est d’une grande importance. Economique pour sa valeur touristique et culturel pour l’histoire qu’il raconte, les vertus et valeurs qu’il enseigne en termes de paix et de cohésion sociale.