Dakana doit être reconnu comme patrimoine immatériel de l’humanité. C’est l’une des recommandations phares issues de la première édition du forum de Dakana organisé du 26 au 29 mars 2019 à Bourem. 

Dakana, une histoire, une culture, de la diversité et des liens sociaux. Tel est le slogan retenu par les initiateurs du forum de Dakana parrainé par le président d’honneur de Dakana, Mohamed Saliha Maiga. Pendant ces quatre jours, les fils et filles de Dakana – île située en face de Bourem – ont échangé sur les valeurs historiques et culturelles de leur terroir, sur leurs liens de parenté et les liens sociaux de façon générale. 

Il s’est agi au cours de ce forum de faire la lumière sur l’histoire de Dakana, de promouvoir le vivre-ensemble et la cohabitation sociale. Il a réuni des personnes ressources partageant ou pas les mêmes vérités historiques, des légendes. En effet, beaucoup de zones d’ombre ont pu être éclaircies concernant notamment la gestion foncière, source de conflits ailleurs.

Par ailleurs, un comité scientifique composé essentiellement de sages et d’autres personnes ressources est mis en place pour travailler sur les liens sociaux et la généalogie de Dakana. En mettant en relief les valeurs d’unité et de fraternité, gages de paix et de cohésion, elles-mêmes sources de développement. A l’issue des travaux de recherche confiés à ce comité sera produit un ouvrage permettant aux générations futures de connaître ce terroir, ses ressources humaines anciennes et récentes, ses valeurs et son esprit.

En outre, il ressort de cette rencontre historique plusieurs recommandations parmi lesquelles, on peut citer : la nécessité de pérenniser une telle initiative qui a su unifier une dizaine de villages; entamer des démarches pour que Dakana soit reconnu dans le monde comme patrimoine immatériel; renforcer l’implication de la diaspora dans le développement de Bourem; mettre en place des points focaux dans chaque village et au niveau de la diaspora pour créer une synergie d’actions et faciliter la coordination des activités en lien avec Dakana; créer un site dédié aux activités de Dakana.

Le forum de Dakana est également marqué par des visites de notabilités dans plusieurs villages pour renforcer les échanges menés sur l’île de Dakana sur les liens sociaux. Il est enfin marqué par l’organisation d’une conférence sur l’avenir de la jeunesse de Bourem, les opportunités et les atouts non exploités et qu’offre cette riche localité liée à Dakana par l’histoire et les hommes.